Paroles en coulisses

par lamc11

P1040683

Entrer une légende

LES FABRIQUES

Est-on aujourd’hui tellement certain que rien ne peut se passer en dehors de l’institution pour ne pas vouloir de lieux de recherche et de confrontation au public ? Notre système théâtral est-il tellement brillant ou, plus vraisemblablement, tellement fermé sur lui-même qu’on choisisse de se débarrasser de tout espace de renouvellement ?
lire la suite

POUR QUEL THEATRE?

Une autre ambiguïté tient au rôle de la représentation… Si l’on n’assiste pas à la mise en valeur d’orgueilleuses constructions de baronnies culturelles, on n’a souvent que le choix du patrimonial, du commercial rassurant, souvent lié à une recherche déterminée du public. Des espaces réservés, contrôlés par quelques trop rares personnalités toutes puissantes – les rares renouvellements s’établissant dans le répertoire jeune public, les chantiers, le théâtre d’appartement, les collectifs encouragés puis rapidement abandonnés etc.  Il suffit d’ailleurs de jeter un œil aux magazines parisiens… là où l’on voyait autrefois un foisonnement de projets originaux, on découvre la déclinaison à l’infini  de «thèmes» mobilisateurs,  mais rarement dérangeants ou segmentants.
lire la suite

Publicités